Un post contre la violence faite aux personnes agées

Bonjour à toutes,

aujourd’hui un article un peu spécial, un article de sensibilisation aux violences faite aux personnes agées.

N’étant pas très informée sur le sujet j’ai recherché sur internet et j’ai trouvé sur le site violenceinfo.com quelques infos qui font peurs de vieillir dans ces conditions.

La violence envers les personnes âgées peut prendre différentes formes plus ou moins subtiles. Il est important de noter que la nomination des formes de violence tout comme leur classification varient d’une source à l’autre. De plus, plusieurs études révèlent qu’une situation d’exploitation peut comporter plus d’une forme de violence. La problématique de la violence se répartit en six catégories : la violence psychologique, économique, physique, sexuelle, l’abus de droit et la négligence.

Et sur papidoc.chic j’ai trouvé d’autres informations plus spécifiques aux institutions, c’est accablant :

Violences et maltraitances possibles

en institution pour personnes âgées 

traitpolychrome9k.gif

Au cours d’une journée de travail dans les institutions accueillant des personnes âgées présentant des troubles du comportement, il y a de nombreuses occasions d’être violent avec les aînés sans s’en rendre compte.

Ce soir du 22/12/94, Béatrice a « râlé » devant Denise qui avait renversé par inadvertance sur la table son verre rempli d’eau. Ce « soulagement » de Béatrice a constitué une « violence » pour Denise.
Mais, Béatrice n’a pas eu le sentiment d’avoir exercé une violence et n’en avait d’ailleurs nullement l’intention. Elle a « réagi » sans se rendre compte que son intervention avait aussi un effet de violence sur les autres résidents attablés

 

Une violence subtile : la violence spirituelle

Si la violence physique est bien visible, il existe des formes de violence qui, renvoyant aux besoins décrits par Maslow (de maintient de la vie, de sécurité, de propriété, d’appartenance, de considération, d’estime de soi et de dépassement), sont « sans traces visibles », notamment pour les trois derniers besoins de développement qui sont d’ordre spirituel.
La définition de ces besoins spirituels est difficile à cataloguer car chaque personne est différente. On peut toutefois chez les personnes âgées retrouver des thèmes constants que J. Vilmort a décrit et qui ont été repris par H. Fagherazi-Pagel dans Mourir en long séjour :

  • Le désir de vivre, lié au consentement à la vieillesse et à la mort.
    L’idée du travail de « désaisissement » (Patrick Verspieren) correspond aux multiples pertes liées aux maladies, aux deuils, à la vieillesse.
  • La relecture d’une existence.
    Importance de l’évocation du passé, des longues remémorations qualifiées par les plus jeunes de radotage. C’est le rapport au passé, le bilan, qui a valeur spirituelle.
  • La convivialité.
    C’est une priorité. Elle est reconnue dans l’intensité d’une présence affective qui comble l’attente de chacun : les repas, la communion dans la communication, le rire en sont de bons témoins. Le fait que les personnes âgées en Long séjour s’isolent peu dans leur chambre équivaut à dire : « quand je ferme la porte de ma chambre je ferme la porte de mes sens .»  

    • Nous avons analysé ce ressenti en fonction des divers savoirs :
« Quand tu me laisses au lit et que tu fermes la porte de ma chambre, tu fermes les portes de mes sens.
Si tu fermes les portes de mes sens, tu fermes la porte de mon contexte (l’environnement matériel et l’entourage humain qui m’ont fait entrer et me maintiennent en humanitude)
Si tu fermes la porte de mon contexte, tu fermes la porte de mes savoirs (savoir-observer le contexte ; savoir-reconnaître : savoir-percevoir les normes de fonctionnement du vivant ; savoir-organiser : savoir-comparer, savoir-trier, savoir-sélectionner ; savoir-interpréter : donner un sens à partir de ce que j’ai été, ce que je suis, ce que je veux être ; savoir-choisir ; savoir-créer avant de pouvoir échanger ; savoir-exprimer, prendre position par le verbal et le non-verbal.).
Si tu fermes la porte de mes savoirs, tu fermes la porte de mon autonomie (savoir-faire ; savoir-comprendre : savoir entrer en relation, en résonance ; savoir-intégrer : savoir globaliser le réel ; savoir-communiquer : savoir-Être.).
Si tu fermes la porte de mon autonomie, tu fermes la porte de ma structuration mentale.
Si tu fermes la porte de ma structuration mentale, tu fermes la porte de mon ÊTRE, être moi parmi les humains. » Lucien Mias
  • La vie dans l’instant.
    Que regarde le dément qui suit des yeux le déplacement des soignants? Que se passe-t-il dans la tête de ceux qui errent ? Que cherchent-ils ?
  • L’importance du corps.
    Le corps est entier et la douleur du corps entraîne une souffrance spirituelle, les massages sont des « caresses » (les rides ne sont pas contagieuses !).
    Portée spirituelle des soins aux corps.
  • La gestion du handicap.
    Comment les vieillards voudraient-ils qu’on les soigne, c’est-à-dire comment voudraient-ils le faire s’ils le pouvaient ? Voilà la portée spirituelle de la prise en charge du handicap.
  • Le rapport à la nature et au cadre matériel.
    L’aspect contemplatif qui caractérise la vieillesse, moins activiste, avec les objets, la nature, les animaux.
        Il y a donc de nombreux domaines où la violence spirituelle, subtile, va s’insinuer sans que le soignant s’en rende compte s’il n’est pas présent ici et maintenant : toilette sans pudeur ou brusque, « râler » contre le radotage, etc.

Puis quelques chiffre sur Le Figaro du 01/10/2012 :

Près de 400 dossiers de violences par excès ou négligences ont été traités en 2011, le plus souvent concernant des maisons de retraite ou des services hospitaliers.

Personnes âgées privées de toilette pendant plusieurs jours, malmenées lors d’un soin, laissées à demi-nues dans un couloir… Si le tabou de maltraitance n’est pas encore complètement tombé, un coin de voile se lève sur ces pratiques. Les équipes du Défenseur des droits constatent en effet une évolution à la hausse des réclamations pour ces violences ou négligences. «De plus en plus de familles osent décrire les faits et demander de l’aide», souligne Maryvonne Lyazid, adjointe du Défenseur des droits chargée de la lutte contre les discriminations, qui fait le point sur ces pratiques à l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, le 1er octobre.

En 2011, le pôle santé de cette autorité a traité plus d’un dossier par jour concernant une personne âgée. Précisément 389 dans l’année dont l’écrasante majorité (75 %) pour des situations de maltraitance, le plus souvent dans des maisons de retraite ou dans des services hospitaliers. Les réclamations reçues dénoncent des faits de violences par excès ou des négligences comme l’absence de prise en charge de la douleur, le manque d’hygiène ou le non-respect de la pudeur. Celles-ci sont exprimées sans que la prise en charge médicale ou chirurgicale soit forcément remise en cause, rapportent les équipes du pôle santé.

 

Apparemment, il existe des numéros vert pour toutes les violences mais pas pour les personnes âgées, étrange ! (s’il existe il est difficile à trouver).

Pour cette occasion, j’ai réalisé un nail art doux et tendre, petite contribution certes mais c’est mieux que de fermer les yeux, non ?

violenc violenceBase jaune A’pieu (TesterKorea), stamping MoYou plaque Scholar (site MoYou), paillettes rose Hema (Swap de noël avec Fourminail) dans les coeurs)

 

badge violence

Merci à toutes les personnes qui liront cet article.

bisous

bannière

Publicités

8 réflexions sur “Un post contre la violence faite aux personnes agées

    1. J’avoue que ce n’était pas un sujet que je maitrisais. J’en ai déjà entendu parlé mais sans plus. Je vais lire ton post (et les autres aussi ^^) je n’ai pas vu combien avait participé au final. Bisous

  1. Très documenté, c’est super parce que au final à nous toutes on a fait quelque chose de très complet, on s’est beaucoup attardé sur les personnes âgées sans parler des personnes dépendantes mais j’ai tellement été touchée par la vidéo que je devais réagir =)
    bisous

Cela me fait toujours plaisir <3

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s